NCIS : un personnage va mourir du Covid-19

Les aventures militaro-policiers de Leroy Jethro Gibbs incarné par Mark Harmon ont toujours autant de succès ; un engouement proche de l’attachement. Alors quand un personnage vient à s’en aller, avec le NCIS personnage Covid-19, c’est tout un monde qui est bouleversé.

Rebondissement de la saison 18

Depuis 2003, la bande à Gibbs tient ses spectateurs en haleine à coup de personnages charismatiques et de rebondissements. La Naval Criminal Investigative Service ou NCIS (Service d’enquêtes criminelles de la Marine) a tellement brillé dans le monde des séries télévisées qu’elle a mis bas deux dérivées ; à savoir, NCIS : Los Angeles et NCIS : Nouvelle-Orléans.

Cette année, la très attendue saison 18 de la série initiale vie une perte. Et même si elle ne concernera pas un membre « direct » de l’équipe du NCIS, elle l’affectera tout de même. C’est Breena (de Michelle Pierce) qui tire sa révérence. Elle est plus connue comme étant la femme du légiste Brian Dietzen, lui, plus connu sous le nom de Jimmy Palmer. Une sortie des plus troublantes puisque c’est le NCIS personnage Covid-19. Un deuil aussi marquant que d’actualité donc.

Disparition de Mme optimiste

Si Breena n’était pas sur le terrain, elle n’en aurait pas moins de mérite. Elle a d’abord choisi comme compagnon, le plus optimiste et jovial des légistes : palmer ! Une union qui a donné lieu à la naissance d’une petite fille ; heureux évènement qui, rappelons-le, a suivi l’échec bouleversante d’une tentative d’adoption. Côté épreuve, monsieur Palmer n’en est pas à son premier jet. Toutefois, contrairement aux autres départs marquants (Caitlin, DiNozzo, Ziva, Abigail, …), celui-ci a un goût relativement différent du fait que c’est au boute-en-train du groupe qu’il s’adresse. Mais ce qui est d’autant plus touchant, c’est que Jimmy garde cette force qui le caractérise même si on le sent tout de même affecté. Et ce courage, il faut l’avouer, nous en avons besoin en ces périodes rudes.

La réalité qui rattrape

Même si les meurtres dans la marine américaine ne sont pas forcément des sujets universellement captivants, NCIS a ce don de les rendre fascinants. La 18ème saison a su faire de l’épisode 7, un moment hors et à l’intérieur du temps. En effet, tout en sachant que c’est une fiction, ce rappel à la réalité du NCIS personnage Covid-19 aura don de ramener à cette réalité qui baigne le monde depuis plus d’un an. D’autant plus que ce fléau a fait des victimes avec ceux qui sont décédés et ceux qu’ils ont laissé derrière eux. Alors, que la grande famille du NCIS ait aussi à affronter cette pandémie et fait sentir une certaine fragilité, a quelque chose de réconfortant.